CB Métamorphoses - Carole Bertrand - Architecte d'intérieur à Gignac - Logo

Rénover et optimiser une maison ancienne pour l’adapter à 100% à ses besoins, à Gignac et dans l’Hérault

Rénovation et optimisation d'une maison ancienne dans l'Hérault

Vous êtes propriétaire d’une maison ancienne, avec un cachet et un potentiel énormes mais vous êtes dans le flou total pour démarrer sa rénovation ?

Vous aimeriez adapter cette maison à vos habitudes de vie et à vos besoins spécifiques mais vous n’arrivez pas à vous projeter dans ces murs aux angles étranges ou à redistribuer les pièces de manière fluide ?

Vous êtes maman solo, vous connaissez les semaines à rallonge, la charge mentale qui grossit, la fatigue qui s’accumule et le cerveau à la limite de la PLS ?

Vous avez peur que les artisans ne vous prennent pas au sérieux et que ce projet de rénovation vous mène droit vers le burn-out ?

 

Bingo ?

Je vous conseille de vous installer confortablement avec un bon thé,un café, ou même un verre de vin (soyons fous !) et de lire cet article jusqu’au bout.

Et si vous ne cochez aucune case mais que vous reconnaissez une personne de votre entourage, partagez-lui cet article, elle vous en sera reconnaissante.

 

1/ Un intérieur 100% adapté à vos besoins

Hier, ma fille me dit : “Finalement, on est bien dans cet appartement” avec un soupir de soulagement satisfait.

Et en réponse à ça : mon sourire jusqu’aux oreilles accompagné de la fierté du travail accompli et de l’assurance que désormais, où qu’on soit, où qu’on aille, je saurai nous fabriquer un petit cocon parfaitement pensé pour nous.

Et pourtant, c’était pas gagné !

Cet appartement, à la base, je ne l’ai pas vraiment choisi. Je venais de divorcer et devais vite trouver un toit avant la vente définitive de la maison familiale. Je ne voulais pas mettre un gros budget dans le loyer pour me permettre de mettre des sous de côté et acheter MA maison. 

Il a forcément fallu faire des compromis, et cet appartement avait le mérite de nous offrir l’espace dont nous avions besoin. En revanche il fallait avoir de l’imagination pour l’aménager : 

    • Sol et murs en pente, aucun angle droit (ne venez pas régler votre niveau chez moi, vous allez vous arracher les cheveux)
    • Sous les toits, donc très haut de plafond par endroit mais seulement 1m de hauteur au fond des chambres.
    • Des demi niveaux dans tous les sens,
    • 1 seule fenêtre, le reste, tout en velux… Amis de la luminosité bonjour ^^

Et bien, malgré tout ça, on a réussi à en faire notre petit cocon sous les toits et j’en apprécie chaque petite marche qui nous permet une transition d’un univers à un autre.

Ça n’a pas été facile, mais j’y suis arrivée.

Carole-Bertrand-salon-mobilier-recup-upcycling

2/ Comment concevoir une petite bulle de bien-être dans une vieille maison biscornue ?

Lorsque vous êtes chez vous, vous ressentez le besoin impératif d’être enveloppée de douceur et de bien-être, de retrouver une maison confortable, comme un plaid pilou pilou dans lequel on se blottit le soir, qui vous tient chaud et vous rassure.

Vous avez besoin d’avoir une maison adaptée à vos enfants, un espace dans lequel ils peuvent s’épanouir en sécurité et apprendre l’autonomie.

Vous avez peut-être aussi besoin d’un espace de travail.

Mais vous ne trouvez ni le temps, ni l’énergie nécessaire pour vous consacrer pleinement à ce projet. 

Vous vous retrouvez bloquée dans la distribution actuelle.

Et pourtant, cette petite bulle de bien-être, ce cocon douillet, vous en avez réellement besoin. Votre lieu de vie a un IMPACT MAJEUR sur votre humeur, sur votre capacité de repos, sur votre sentiment de sécurité et de confiance. Rien de moins !

Et ce qui est valable pour vous en tant qu’adulte l’est encore plus pour vos enfants. Leur lieu de vie se doit d’être le plus sécurisant possible, et ce, à tous les niveaux (physique, mental, émotionnel…) pour leur permettre de grandir et d’apprendre la vie de manière la plus épanouie et autonome possible.

femme-tenant-petite-boite-cadeau-grise-main

Avoir un intérieur 100% adapté à vos besoins et celui de vos enfants est le plus beau cadeau que vous puissiez vous faire.

Quand nous sommes arrivées dans cet appartement, j’en voyais le potentiel, ma fille, elle, le trouvait juste moche ! => Challenge accepté !

J’ai franchement tâtonné pendant un an, je n’avais pas beaucoup de temps à consacrer à l’aménagement de mon intérieur en plus du travail et de l’organisation quotidienne. Je ne l’avais pas mis dans mes priorités !

MAIS QUELLE ERREUR !

Pourtant, ça aurait dû, immédiatement, être LA priorité : nous vivions toutes les deux un moment de vie difficile qui allait nous demander beaucoup d’adaptation, de remise en cause, de nouveaux repères, de nouvelles habitudes… 

Et j’attendais, comme par magie, qu’on y arrive dans un environnement où ni l’une ni l’autre ne nous sentions chez nous. 

Le résultat : on râlait ! Tous les jours ! C’était le bazar partout, ma fille n’aimait pas passer du temps dans sa chambre, encore moins y dormir, elle ne s’y sentait pas en sécurité. 

Moi, je n’arrivais plus à me reposer, mon environnement de travail était inadapté, j’étais en tension H24 et au bord de la crise de nerfs.

Forcément, nos relations en ont pâti, mon efficacité au travail également et notre santé physique (manque de repos) et mentale (manque de sérénité), n’en parlons pas. 

Nous étions en conflit permanent, avec notre environnement et l’une avec l’autre.

Il fallait réagir, ET VITE !

3/ Vous ne vous sentirez jamais bien chez vous si vous ne tenez pas compte de vos besoins ! 

Souvent, lors d’un premier RDV clients, ceux-ci me  parlent des solutions qu’ils souhaitent mettre en place mais en réalité, ils réfléchissent à l’envers.

Évidemment, j’écoute absolument tout ce qu’ils ont à me dire. Mais ce qui me permet de faire correctement mon travail c’est de comprendre POURQUOI ils ressentent le BESOIN de faire tel ou tel changement, tel ou tel ajout…

Et bien souvent, à la fin, les solutions qu’ils s’étaient imaginé comme étant les seules possibles ou valables, sont en réalité rarement les meilleures ou les plus optimisées

La solution facile n’est pas la bonne 

Si je reviens sur mon exemple, notre solution “facile” aurait été de déménager.

Seulement, un déménagement, ça coûte des sous, du temps et de l’énergie

Et cela n’aurait pas résolu notre vrai problème qui était qu’on avait besoin de nous sentir chez nous

Nous nous serions simplement contentées de déplacer notre problème dans un autre logement.

Alors j’ai pris rdv avec ma fille, et j’ai fait mon travail : on a parlé de nos besoins et de ce qui pose problème aujourd’hui : pourquoi ne sont-ils pas comblés ?

En arrivant dans cet appartement, je l’avais laissée choisir sa chambre délibérément : je souhaitais qu’elle prenne son endroit préféré. Elle a naturellement choisi la plus grande. Ça me convenait très bien : elle a besoin de place pour jouer, je n’ai pas besoin d’une grande chambre : je n’y vais que pour dormir. 

Ce choix était une évidence et forcément le meilleur choix possible.

Carole-Bertrand-photo-grande-chambre-biscornue-sous-toits-vide
Carole-Bertrand-Plan-appartement-biscornu-sous-toits-gignac
Carole-Bertrand-photo-petite-chambre-biscornue-sous-toits-vide

Sauf que Non !

Au cours de notre discussion, j’ai compris que la chambre de ma fille était trop grande pour elle : elle ne se sentait pas en sécurité parce qu’elle ne se sentait pas enveloppée, il y avait trop de recoins qui lui faisait peur au moment de dormir. 

J’ai aussi constaté que le bazar qui traînait partout dans la maison était le mien : je n’avais pas assez de place dans les espaces communs pour le ranger.

Nous avions choisi la solution facile sans repenser à nos vrais besoins.

Nous avons échangé nos chambres, je lui ai créé des rangements sur mesure pour ses vêtements , nous avons placé correctement son lit pour qu’elle soit en position de maîtrise et nous avons peint 2 murs de la couleur qu’elle a choisi pour se faire une ambiance apaisante.

De mon côté, j’ai intégré la “grande” chambre. Cela m’a permis de rapatrier toutes mes affaires qui traînaient dans le salon et de les ranger correctement dans des agencements sur mesure (oui encore).

Depuis ? 

Ma fille dort dans sa chambre et s’y sent bien, c’est sa petite cabane sécurisante

Nous avons un joli espace commun rangé dans lequel nous aimons partager des moments ensemble, que ce soit pour jouer, discuter, manger ou faire des soirées cinéma/plateau repas.

J’ai pu aménager un bureau complètement séparé de l’espace de vie et organisé selon ma façon de travailler : optimisé pour trouver tout ce qu’il faut en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Et SURTOUT, il n’y a plus de tensions, plus de pression et notre vie quotidienne est grandement facilitée. 

 

4/ Qui pour vous comprendre, révéler tout le potentiel de votre logement et en faire VOTRE lieu de vie idéal ?

La VRAIE question à se poser n’est pas comment rénover sa maison mais comment le faire de manière optimale, comment avoir le nec plus ultra, comment être certain que cet aménagement, cette distribution, cette circulation est la plus adaptée à ma vie, à ma famille et à mes besoins ?

Comment être certain que je fais les bons choix ?

Des travaux de rénovation représentent un budget conséquent, ce ne sont pas des travaux que vous referez tous les 5 ans, alors c’est exactement le bon moment pour vous poser les bonnes questions et de prendre le temps de réfléchir au meilleur moyen de répondre à VOS besoins, pas ceux du voisin, pas ceux de la tante Germaine ou du copain Nicolas. 

VOUS allez habiter votre logement, c’est à VOUS qu’il doit correspondre.

 

Alors, à qui vous adresser pour vous aider à optimiser la rénovation de votre habitation ?

Au risque d’enfoncer une porte ouverte : à des professionnels de l’habitat.

Ouais, super, sauf que des professionnels de l’habitat, on en trouve à la pelle. 

Et ça peut être très difficile de s’y retrouver dans qui fait quoi, et j’appelle qui pour quoi… 

Carole Bertrand - CB Métamorphoses - Gignac - Offre Révélation
  • Les artisans : le savoir-faire technique.

En revanche, ils ne feront pas l’agencement intérieur, ou bien il sera très sommaire.

  • L’architecte : conception structurelle des bâtiments.

Mais nous restons sur le bâti, il n’est pas un expert de l’aménagement intérieur. 

  • Le décorateur : conception esthétique et harmonie visuelle

En revanche, il n’aura pas la prise de recul nécessaire pour vous conseiller un changement de distribution des pièces si nécessaire.

  • L’architecte d’intérieur : conception intérieure.

Il est le spécialiste de l’aménagement intérieur. Il peut travailler pour des entreprises (bureaux, commerces…) ou des particuliers (résidence principale, secondaire, investisseurs immobiliers…). 

 

Là, vous sentez qu’on se rapproche… 

Mais…

Vous proposera-t-il plusieurs solutions ou vous imposera-t-il celle qu’IL juge la mieux adaptée ? 

Saura-t-il écouter vos besoins ou se contentera-t-il de dessiner ce qui est tendance en ce moment ? 

Prendra-t-il en compte vos ressentis pour en extraire les besoins cachés ou s’arrêtera-t-il uniquement sur les aspects concrets et palpables ?

Quoi ? Ce n’est pas encore suffisant ? Oui je sais, je suis exigeante mais…

Et si la personne idéale existait ?

Et si c’était possible de trouver un professionnel spécialisé en optimisation d’espace de l’habitat particulier.

De trouver une personne qui vous écoute et est capable de comprendre vos problématiques et vos besoins.

De trouver quelqu’un qui cherche à vous faciliter le quotidien et qui se fiche de gagner un concours dans un magazine.

De trouver quelqu’un qui voit au-delà des solutions auxquelles vous avez pensé, une personne capable de décrypter les petits caractères et de lire entre les lignes.

Vous me voyez venir avec mes gros sabots ?

Parce que, comme vous, je me suis trouvée à cette place de propriétaire, et que ce n’était pas aussi confortable que je l’avais imaginé, je suis devenue cette personne.

 

5/ J’ai envie de vous aider à rénover et optimiser votre maison ancienne

J’ai toujours été autodidacte, et j’ai toujours aimé faire et apprendre par moi-même alors quand j’ai acheté ma première maison, c’était évident pour moi que j’allais m’occuper de dessiner les plans.

Il s’agissait d’une maison vigneronne (habitat ancien, typique de l’Hérault) : la partie habitation à l’étage, au-dessus d’un grand garage et d’un préau. 

La maison était dans son jus, à rénover de A à Z : remise aux normes de l’électricité, changement des menuiseries, redistribution totale de la maison qui était trop cloisonnée, isolation… Bref, tout à repenser.

Me voilà donc, toute excitée, en train de mesurer toute la maison (j’y suis retournée au moins 15 fois, il me manquait toujours quelque chose) et d’en faire un joli plan sur papier millimétré. Et, armée de mon crayon pour dessiner les plans futurs, je me suis retrouvée confrontée au syndrome de la page blanche.

Je ne comprenais pas POURQUOI c’était si compliqué de dessiner ces plans alors que mon cerveau bouillonnait d’idées. Comment faire, d’ailleurs, pour que ces idées n’explosent pas notre  budget travaux. 

Il y avait un mur porteur en plein milieu, la chambre de ma fille était toute biscornue, et je manquais de temps !

Les travaux devaient démarrer vite pour éviter de payer un double loyer et les artisans avaient besoin de savoir quoi faire.

Carole-Bertrand-travaux-ouverture-demolition
femme-tenant-petite-boite-cadeau-grise-main
Carole-Bertrand-travaux-ouverture-charpente

A ce moment-là, j’aurais aimé être accompagnée par une personne qui mette en lumière mes besoins, mais aussi ceux de mon ex-mari et de ma fille de 3 ans. 

Quelqu’un qui aurait pu me dire comment concilier ces 3 profils si différents dans une même maison et que chacun y trouve sa place et s’y sente bien. 

Quelqu’un qui aurait su comment exploiter au mieux le potentiel que cette maison avait à nous offrir et comment optimiser chaque espace.

Mais surtout, j’aurais aimé trouver quelqu’un qui m’écoute et qui comprenne que j’avais besoin d’être impliquée dans ce projet, quitte à me laisser la main ensuite.

Ce dont j’avais besoin réellement, c’était surtout qu’on me montre plusieurs solutions qui prenaient tout en considération (besoins, envies, contraintes d’espace et de budget) afin que je puisse faire un vrai choix éclairé et ne rien regretter

J’avais besoin d’une personne bienveillante qui me prenne par la main pour me montrer tous les chemins que je pouvais emprunter en m’expliquant les avantages et inconvénients de chacun et qui me laisse ensuite décider et tracer ma route, avec ou sans elle.

Comment ?

Et ben figurez-vous que j’ai trouvé quelqu’un qui m’a aidé à devenir cette personne.

Je me suis formée à l’école H.O.M.E de Maïlys Dorn. 

Je suis maintenant une architecte d’intérieur spécialisée dans l’habitat particulier.

Cette formation qui remet l’Humain au cœur de l’habitat m’a permis de concilier mes études de psychologie, ma créativité et tous les savoir-faire et savoir-être que j’ai appris dans ma vie.

 

Mes 20 déménagements trouvent tout leur sens. 

Les analyses de toutes ces habitations différentes pour faire en sorte de m’y sentir bien trouvent tout leur sens.

Et ce qu’il me manquait alors, et dont je suis armée aujourd’hui, c’est une méthodologie qui ne laisse place à aucun doute, qui prend en compte chaque besoin de chaque personne qui vit dans le logement pour optimiser l’espace et révéler tout le potentiel du lieu afin que chaque habitant puisse révéler son propre potentiel.

A mon tour, j’ai envie d’aider les personnes qui, comme moi, ressentent le besoin d’être accompagnées dans leur projet par un être humain.  Quelqu’un qui sait se mettre à leur place et les aide à imaginer leur bulle de bien-être sur mesure.

 

Et comme je sais que vous avez besoin de vous projeter, faisons un petit exercice de mise en situation : 

        • Je viens chez vous pour faire connaissance avec votre lieu de vie et avec tous les habitants de votre logement (même Norbert le hamster, si si).
        • Nous allons d’abord discuter ensemble de VOUS : vos besoins, vos habitudes de vie, vos goûts, votre rythme, votre budget au travers d’un cahier des charges que j’établirai avec grande précision (je suis à 2 doigts de vous demander combien vous avez de paires de chaussettes !).
        • Puis, je vous laisserai tranquille pour aller chatouiller de mon mètre tous les murs de votre maison jusque dans les moindres recoins.
        • A partir de là, votre esprit est libéré et le mien commence à foisonner d’idées. Vous pourrez alors vaquer à votre vie en attendant qu’on se retrouve pour la révélation de tout le potentiel de votre habitation (peut-être même celui que vous ne soupçonnez pas).
        • Et soyez assurés qu’entre temps je vais me régaler à résoudre ce sublime casse-tête pour que tout ce qui est VOUS se retrouve bien ICI
        • Je vous présenterai finalement 3 propositions de plan accompagnées de petits croquis explicatifs dont nous discuterons tous ensemble lors de nos retrouvailles (parce que, oui, c’est vous qui choisissez).

6/ WANTED : clients pilotes ultra-motivés

Je suis en train de peaufiner l’offre idéale pour aider les femmes que je souhaite accompagner.

Afin d’être sûre de proposer une offre parfaite, je souhaite la construire avec des clientes pilotes, qui m’aideront à comprendre et répondre à leurs besoins, et à ajuster le programme pour être certaine du succès de ce dernier.

Si vous êtes dans l’un des cas suivants :

    • Vous avez un logement atypique que vous n’arrivez pas à aménager
    • Votre logement est dans son jus et vous vous sentez submergé par l’ampleur des travaux
    • Vous êtes maman solo et vous avez peur de ne pas être prise au sérieux par les artisans

et que vous souhaitez :

    • Optimiser votre espace pour que chacun y trouve sa place
    • Remettre la priorité sur votre bien-être chez vous
    • Pouvoir vous projeter dans différentes solutions avant de choisir celle qui vous convient le mieux

Remplissez le formulaire ci-dessous et je vous contacterai personnellement.

Si vous connaissez quelqu’un qui est dans cette situation, partagez-lui cet article svp.

Offre pilote

10 + 6 =

Pin It on Pinterest

Share This